« Allô le Conflent, comment ça va avec le confinement ? » : une série de circonstance pour prendre le pouls du Conflent durant la crise sanitaire du Covid-19. Une manière de se donner des nouvelles les un·es des autres.

Aujourd’hui, nous prenons des nouvelles de Djilali. Habitant dans un logement social de Prades, il a été relogé il y a plusieurs mois, avec d’autres personnes âgées, dans un immeuble insalubre où les relations sociales se dégradent. Au cours de la conversation, Djilali nous apprend aussi qu’il a « pris refuge » selon le rite bouddhiste. C’était peu avant le début du confinement. Il nous donne son interprétation de l’épidémie, qui serait une réponse de la nature à sa destruction. En attendant des jours meilleurs et la liberté de pouvoir retourner à la nature, c’est l’introspection et la méditation qui l’aident un peu à supporter le confinement et la situation indigne.

Enregistrement le 20 avril et montage E. N.

Musique : Tagirijus – Aquasigns