Mot-clef: femmes

Réécoutez l’émission « On en parle ! » #3 : patrimoine du Conflent et enfance

Le collectif LA CLÉ faisait son premier festival à Villefranche-de-Conflent, pour les journées du Patrimoine. Nous y étions avec un passionnant plateau radio qui vous révèlera ce qu’est le livre des 4 clous, le bâti vernaculaire, ou encore, la mer de Thétis.

“Je trouve ça complètement normal, ici on voit souvent le drapeau catalan, ça me dérange pas du tout.”

« Susie | Anglaise de Sahorre » # 3 : Trouver sa place

Susie épisode 3 ! On l’a quittée racontant à Gérard l’importance de comprendre la langue locale pour s’intégrer… Susie revient ici plus en détail sur son intégration à Sahorre, ses trois métiers, et la catalanité.

“Pendant que j'étais en vacances ici, j'ai rencontré mon futur mari, à la fête de Fillols.”

« Susie | Anglaise de Sahorre » # 2 : Comment Susie est arrivée ici et pourquoi elle y est restée ; )

Épisode 2, où vous apprendrez comment Susie a trouvé l’amour ici, avec un Sahorran… qui vivait à Londres : ) et comment ils se sont finalement installés ensemble dans le Conflent.

“On était intrigué·es parce qu'à Vernet il y avait la cascade des Anglais, on se demandait pourquoi.”

« Susie | Anglaise de Sahorre » # 1 : Feeling for Canigó

On avait quitté Gérard en conversation avec Raymonde de Vernet-les-Bains, à propos de l’Entente franco-anglaise. On surfe sur le thème des Anglais·es en Conflent, et on retrouve Gérard pour une discussion en quatre temps avec Susie, Anglaise de Sahorre. Épisode 1 : Susie, c’est quoi le lien entre les Anglais·es et le Canigó ?

Louis, 7 ans : “Il y a Héloïse qui est née, du coup, ça nous a un peu changé les idées !” Céline, sa maman : “Il manque la case 'accouchement avec homme sans permis' sur leurs papiers.”

Allô Louis et Céline, comment ça va avec le confinement ?

Pour Louis, 7 ans, il s’est passé quelque chose de particulièrement important pendant le confinement : sa petite sœur est née ! Il nous raconte son confinement à lui, et sa maman nous explique comment le confinement a rendu compliquée et absurde l’organisation de son accouchement.

“J'ai beaucoup de personnes qui pleurent, qui en ont marre...”

Allô Cathy, comment ça va avec le confinement ?

Au téléphone avec Cathy, assistante de vie dans le Conflent. Cathy s’estime bien protégée et dans de bonnes conditions de travail, mais du côté des personnes qu’elle visite, le moral n’est pas au beau fixe.

“Pour lutter contre les virus, c'est quand même mieux d'être au grand air que d'être confiné dans les supermarchés !”

Allô Geneviève, comment ça va avec le confinement ?

Geneviève, agricultrice, est confinée dehors ! Comme tous les printemps, la période est pour elle à l’hyperactivité. Pourtant il a aussi fallu prendre du temps pour relancer les marchés de Prades, fortement limités par la crise du covid 19. À écouter : des détails sur ce point et maintes réflexions sur d’autres questions de « bon sens » que soulèvent le confinement. Et OYEZ OYEZ samedi et mardi, il y a marché !

Mais ho és pas, us comprenim ?! Mais comment, vous nous comprenez ?!”

Raymonde et Vernet. Épisode 2 : En català

Cet entretien de Gérard avec Raymonde s’écoute en catalan… et il est traduit en français, entrez, entrez ! Il raconte la rencontre de deux monde : le Conflent et la « Catalogne du Sud », reliés par la langue catalane.

“J'ai l'impression d'être un peu coupée du monde.”

Allô Donia, comment ça va avec le confinement ?

Nous avons joint par téléphone Donia, hébergée avec son petit garçon par l’association Sésame à Prades. Pour cette jeune maman, il est surtout difficile d’être coupée de sa famille et d’assurer seule l’école à la maison.

“C'est difficile d'exercer normalement.”

Allô Nadine, comment ça va avec le confinement ?

Au téléphone avec Nadine, sage-femme à Prades, qui décrit les effets du confinement sur son activité et l’impact de cette situation pour ses patientes, notamment les femmes enceintes.

“Et aussi, les garçons ça a des barbes.”

Femme ? Homme ? C’est quoi la différence ?

Et si on écoutait parler de nos différences, de nos questionnements, de nos rages et de nos espoirs sur le genre ? Tout de suite sur Résonances et tout le mois d’août à Mosset, autour de la Capelleta.

La mine, à quel prix ? – Réécoutez le plateau radio

Samedi 11 mai 2019, de 17h30 à 19h, Résonances émettait en direct depuis l’Atelier de l’Entonnoir de Prades, dans le cadre de l’événement « La mine, à quel prix ? »

© 2020 Résonances, un projet de Beau bruit. Thème conçu par Anders Norén.