Mot-clef: Prades
“Ici, on fait pas grand chose.”

La passerelle et les deux lycéennes

Prades vient d’être dotée d’un ouvrage exceptionnel, une passerelle sur la Tet. À quoi et à qui devrait-elle principalement servir ? Débuts de réponse le jour de l’inauguration.

“On veut mobiliser dans la parole.”

Au premier rendez-vous des Mauviettes

Parler de féminisme, en convivialité et en mixité, c’est le pari du Rendez-vous des Mauviettes, un dimanche matin par mois à Prades ! Écoutons l’ambiance de la première rencontre.

“Nous fêtons aujourd'hui, Mesdames, Messieurs, les vingt-quatre heures du printemps.”

Poésie, merci !

C’était le Printemps des Poètes. Et, par la voix de Ninon De Graaff, la poésie s’est invitée sur le marché de Prades.

« Il y a 2 ans : le confinement » – séance d’écoute

Rendez-vous jeudi 17 mars à Couleur Famille à Prades, pour écouter des témoignages du confinement et échanger ensemble sur ce que nous avons vécu, le moins bon comme le meilleur.

“Bonjour ! Je viens vous demander pour des cochons.”

Le train du marché de Prades

Thanina et son papa Olivier vous proposent un petit tour dans des paysages sonores.

“On a quasiment 70% des gens qui sont opposés à ce lotissement.”

Construire encore sur les terres nourricières ?

Parce que des terres agricoles continuent d’être sacrifiées dans le Conflent comme à Codalet, un forum populaire a fait surgir la question de l’habitat le 6 novembre dans l’espace public à Prades.

“ J'inspire, je m'occupe de moi ; j'expire, je suis dans la relation à l'autre.”

Ton monde idéal ?

C’était il y a déjà plus d’un mois, dans la deuxième manifestation du collectif Bas les masques 66. Aurélie promène son micro avec ces questions : De quel monde veux-tu ? Et comment penses-tu agir dans ce sens ? Quelques pistes à écouter ici.

“C'est la mesure de trop !”

Dans la manifestation du 7 novembre, lancée par le collectif Bas les Masques 66

Mobilisée contre le port du masque obligatoire pour les enfants, une foule joyeuse mais inquiète s’est rassemblée à Prades.

“ Le document est indigeste, c'est très lourd, mais je pense qu'il y a des problèmes énormes qu'il faut souligner.”

Enquête publique sur le PLUI !?

Le plan local d’urbanisme intercommunal dessine l’urbanisation de demain dans le Conflent. Agriculture, économie, tourisme, vie sociale : vous vous sentez concernées ? Écoutez Camille, de l’association CEBTA « la terre c’est nos oignons », expliquer à Sarah pourquoi et comment participer à l’enquête publique en cours jusqu’au 20 novembre.

Louis, 7 ans : “Il y a Héloïse qui est née, du coup, ça nous a un peu changé les idées !” Céline, sa maman : “Il manque la case 'accouchement avec homme sans permis' sur leurs papiers.”

Allô Louis et Céline, comment ça va avec le confinement ?

Pour Louis, 7 ans, il s’est passé quelque chose de particulièrement important pendant le confinement : sa petite sœur est née ! Il nous raconte son confinement à lui, et sa maman nous explique comment le confinement a rendu compliquée et absurde l’organisation de son accouchement.

“Nous sommes interpellés pour nous remettre en question d'avoir détruit la nature.”

Allô Djilali, comment ça va avec le confinement ?

À bientôt 70 ans, Djilali a été relogé il y a plusieurs mois dans un immeuble insalubre de Prades. Au cours de la conversation, il nous parle du bouddhisme et comment cela l’aide un peu à supporter la situation aggravée par le confinement.

“J'ai beaucoup de personnes qui pleurent, qui en ont marre...”

Allô Cathy, comment ça va avec le confinement ?

Au téléphone avec Cathy, assistante de vie dans le Conflent. Cathy s’estime bien protégée et dans de bonnes conditions de travail, mais du côté des personnes qu’elle visite, le moral n’est pas au beau fixe.

© 2022 Résonances, un projet de Beau bruit. Thème conçu par Anders Norén.