Pour discuter au calme loin des agitations du monde, il et elle ont choisi Flassa, petit hameau perché au-dessus de Serdinya. C’est depuis là-haut qu’Ismaël nous offre son récit. Il nous raconte les hauts et les bas d’une vie avec des troubles bipolaires : le rapport à la famille, aux ami·es, aux amours, au travail, au milieu psychiatrique… Ismaël fait le tour de la question de cette « folie circulaire », non sans un certain humour !

À un moment de l’entretien, Ismaël utilise le terme « A.A.H. » : il fait référence à l’Allocation aux Adultes Handicapé·es, une prestation sociale versée par la Caisse d’Allocations Familiales.

Pour information, les troubles bipolaires touchent 1 à 2% de la population.


Enregistrement et montage : M.-A.A., mai-juin 2022.