“ Le document est indigeste, c'est très lourd, mais je pense qu'il y a des problèmes énormes qu'il faut souligner.”

Enquête publique sur le PLUI !?

Avec cet entretien sur un sujet un peu corsé (et urgent, en plus !), Résonances joue la carte de la pédagogie : on y va par étapes.
Pour aller sur la page de l’enquête publique, c’est .
Pour voir ce qu’en dit le CEBTA, c’est ici.

1. Le PLUI, c’est quoi, à quoi ça sert et pourquoi l’association CEBTA s’y est penchée ?…

“ C’est un projet d’aménagement partagé à plusieurs communes, qui permet de définir une politique d’aménagement général,avec une visée à la fois urbaine, agricole, économique, de déplacements, sociale, culturelle. On doit être capable dans le PLUI de recouvrir toutes ces dimensions.”

“ On va refaire comme on a fait ces vingt dernières années, sans tenir compte de tous les problèmes environnementaux et du virage écologique à prendre.”

 

2. L’avis du CEBTA sur le PLUI, en détails

 

“ On a eu connaissance du diagnostic qu’au moment de l’arrêt du projet. Dans le processus normal, on aurait dû commencer par un diagnostic comme base pour argumenter ensuite des orientations de projet.”

“ Le travail de cartographie, il a été bâclé. On est sur des ‘vignettes’. On a aucun plan un peu précis qui nous permettrait de voir une définition à la parcelle.”

“ Sur la biodiversité (les trames verte et bleue), sur la trame agricole, on n’a pas de représentation graphique qui retransmette les schémas régionaux au niveau local.”

“ On voit bien la faiblesse de l’argumentaire. On va construire, mais l’impact sur l’environnement est toujours dit « faible ». Évidemment, car sur la carte, aucun des corridors écologiques n’ont été reportés.”

“ D’ailleurs, un autre problème, c’est qu’il n’y a pas eu de cartographie sérieuse des canaux, alors qu’elle existe, parce qu’on sait bien qu’on est sur une agriculture méditerranéenne, et que si on n’a pas d’arrosage avec les canaux et bien c’est mort.”

“ On est resté sur le potentiel agro-économique, on ne traite pas du potentiel de biodiversité, de l’enjeu paysager qu’il y a autour de ça, on est sur un diagnostic agricole mono-orienté, c’est vraiment dommage, alors qu’on sait que l’agriculture a plein de dimensions.”

 

3. Comment participer à l’enquête publique ?

“ Il y a des problèmes de démocratie, de consultation de la population, qui a pas été assez mis en place, élaborée etc…”

“ C’est bien de consulter les cartes des villages que vous connaissez, et de dire attention, il y a quand même beaucoup de surfaces qui vont disparaître, et pourquoi le patrimoine écologique est-il si peut pris en compte… ”

Un lexique proposé par l’association CEBTA « la terre c’est nos oignons », qui peut vous aider à comprendre les termes utilisés dans cet entretien ; )

PLUI : Plan Local d’Urbanisme Intercommunal
SCOT : Schéma de Cohérence Territorial
PADD : Projet d’Aménagement et de Développement Durable
MRAE : Mission Régionale d’Autorité Environnementale
SRCE : Schéma Régional de Cohérence Écologique
A.F.P. : Association Foncière Pastorale
P.A.C. : Politique Agricole Commune
P.A.T : Plan Alimentaire Territorial
ZAP : Zone Agricole Protégée
SRADDET : Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et
d’Égalité des Territoires

Enregistrement automne 2020, par S. B.

« »

© 2020 Résonances, un projet de Beau bruit. Thème conçu par Anders Norén.