Résonances

le Conflent à nos oreilles

Mot-clef: mémoire
“ Si vous savez pas vous-même ce que vous voulez défendre, c'est pas le voisin qui le fera ! ”

Espagne 36, le documentaire

Après les témoignages, voici le documentaire complet !
Le premier de Résonances…

“ Ça c'était la treille pour les raisins, les gens prenaient le frais, il y avait le petit casot, les tomates, les pommes-de-terre... Là vous n'en voyez que les restes. ”

À Prades, les jardins, les troupeaux et toute une époque

C’était il y a longtemps, Jeanne était petite mais elle se souvient bien des horts – jardins potagers -, des vaches dans les rues en terre, et surtout des fleurs et des fruits à glaner !

“ Je suis allée voir les ruines du mémorial de Rivesaltes... Et d'un coup je me suis dit : Peut-être ma mère était là ? ”

Elisabeth, la mémoire éparpillée d’une petite-fille de Républicains espagnols

A travers sa propre quête, Elisabeth Andolfo nous guide dans une recherche bien particulière : celle des descendants de Républicains espagnols.

“ Mais la politique c'est la vie ! Celui qui dit qu'il ne fait pas de politique, il se ment à lui-même ! ”

Narcisse : combat, résistance, et résistance encore

Cet entretien est rare : un homme de 97 ans nous parle de résistance d’hier à aujourd’hui, et de vigilance pour demain.

“ On habitait Lleida, Lérida en espagnol. J'aurais pu avoir le privilège de grandir là où j'étais né. Mais il y a eu les événements que l'on connait. ”

Gilbert, souvenirs d’un enfant dans la tourmente de l’exil

Gilbert Susagna était enfant lorsque son père a dû fuir l’Espagne de Franco et que sa mère, quelques mois plus tard, est partie rejoindre son mari.

“ Alors c'est pour ça que sur la place de la fontaine on a écrit 'font Mercé' ? ”

Mercé, la républicaine d’Espagne devenue filloloise

« Mercé », c’est un nom qu’on connait à Fillols. Mais voici un petit morceau de son histoire.

“ Et nous, la porte d'entrée était là, il y avait quatre familles. Il y avait deux familles à l'étage et là, il y avait deux familles aussi. ”

Promenade à Escaro avec Hubert (Souvenirs des années 50, la suite)

En promenade dans Escaro et en passant par le Musée de la Mine, Hubert nous raconte la vie au village dans les années 50. Mais une partie du village, effondrée puis rasée, a aujourd’hui disparu.

“ 1833, regarde comme ils étaient habillés ! ”

Mimi et Michèle devant l’album photos

Mimi et Michèle regardent ensemble l’album de photos de Mimi. C’est parti pour un voyage dans le temps !

“ J'avais douze ans et j'étais dans les bras de ma mère. Des gens de Mosset s'étaient dévoués pour prendre des gens de Perpignan qui étaient en difficulté. ”

Mosset au temps de la Seconde guerre mondiale

Durant la dernière guerre, les Mossétans ont accueilli des enfants de Perpignan. Michel Perpinyà raconte, et Jean Not se souvient avec lui.

“Quand ils vidangeaient les bacs, l'eau de la ville était noire pendant une semaine.”

Au temps de la carrière, du spath fluor dans la Tet

À Escaro, quand les mines ont fermé, la carrière de spath fluor a pris le relais. Cela a eu, certainement, un impact écologique.

Autrefois, Vernet-les-Bains

Apolline, Tom et Mohammed rencontrent Francine, puis Gillette : c’était comment, la « vie d’avant » à Vernet ?

“On monte dans la montagne, on voit le vieux village d'Entre-Valls. Et là, c'est le déclic formidable !”

De 1978 à demain, une histoire du Mas de Bordes

Ils étaient quatre familles, venaient de Belgique et cherchaient tant le soleil que l’aventure. C’est au mas de Bordes, à Thuès, que ça a commencé et que ça continue.

© 2017 Résonances, un projet de Beau bruit. Thème conçu par Anders Norén.