Page 3 sur 11
“ Je déplore qu'il n'y ait pas plus de soutien dans ces moments-là ”

Trouver les forces au fond de soi

Toutes les grossesses ne se passent pas bien et tous les accouchements ne trouvent pas de dénouement heureux. Et même lorsqu’il n’y a pas de problème médical, on a toujours besoin de ne pas se sentir seule. Récit d’un parcours de femme dans la maternité.

“ J'avais besoin qu'ils m'encouragent à fond ”

Cette envie était tellement forte

Un jour ce fut une évidence : faire un enfant, et avec cet homme-là ! Dans cette histoire-là, il est question de l’énergie du Reiki, et de beaucoup de détermination sur fond de confiance.

“ Pour l'accouchement, j'ai surtout roulé des fesses ! ”

J’ai beaucoup adoré être enceinte

Après une vie de couple déjà longue, la décision coule de source : faire un bébé !

“ Je l'ai vu passer entre mes jambes, en nageant. ”

Dans ma bulle

Parce qu’elle est confiante en la capacité de toute femme à enfanter, elle a choisi de vivre ses accouchements au plus près de la nature. Elle raconte.

Résonances à l’Auberge de Py

A l’Auberge de Py, il fait bon se retrouver. Entre voisi.e.s et habitué.e.s, et pourquoi pas, autour d’une séance d’écoute ? Samedi 10 mars 2018, on y a passé du bon temps.

Récits de femmes : Naissances

Jeudi 8 mars, c’était LE jour de la femme de 2018 ! Pour Résonances, à l’initiative d’Anne-Lise, ça a été l’occasion de diffuser les premiers « Récits de femmes ».

Séance spéciale « Fruits oubliés », Fillols samedi 17 février 2018

Samedi soir, le café de l’Union nous accueillait pour la seconde fois. Au programme, toutes les productions sonores liées au numéro spécial de la revue  » Fruits oubliés » : des entretiens, des ambiances, des souvenirs et des projets !

“ Oh là là... tu te souviens ? ”

D’agriculture et de liberté : l’AMAM

Hélène et Gérard ont réuni quelques ancien.n.es de l’AMAM. Elles et ils font ensemble le récit ému et joyeux d’une époque d’effervescence pour les néos-ruraux
En partenariat avec la revue Fruits oubliés.

“ Ah... le plaisir de le voir arriver ! ”

Jeannot Planas, celui qui a accueilli les néos

Dans les années 70 et 80, poussé.e.s par les courants libertaires de 68, elles et ils sont arrivée.e.s de partout et d’ailleurs, avec l’idée de s’installer dans le Conflent soumis à l’exode rural… Jeannot leur a tendu la main.
En partenariat avec la revue « Fruits oubliés ».

“ La fenouillet gris, elle a un goût légèrement anisé. ”

Un conservatoire pour les pommes d’ici

Coquette, fenouillet rouge, fenouillet gris, blanche d’Espagne, museau de lièvre… Mais de quoi vous parlez ? De pommes, pardi !
En partenariat avec la revue « Fruits oubliés ».

“ J'ai l'impression de me reprojeter 20 ans en arrière. Je revis ! ”

Michel, portrait d’un arboriculteur

Arboriculteur en Conflent, Michel connaît bien cette terre que travaillait déjà sa famille avant lui. Il nous emmène dans ses réflexions vers une agriculture biologique et indépendante.
En partenariat avec la revue « Fruits oubliés ».

“ Lorsque je suis arrivée dans le département, pour moi c'était un tableau d'art. ”

Adama, du Sénégal au Conflent, une vie agricole

Adama est arboricultrice depuis une vingtaine d’années dans le Conflent. Et avant ? Elle pratiquait déjà l’agriculture, mais au Sénégal !
En partenariat avec la revue « Fruits oubliés ».

© 2018 Résonances, un projet de Beau bruit. Thème conçu par Anders Norén.