Categorie: Entretien
“ J'ai l'impression de me reprojeter 20 ans en arrière. Je revis ! ”

Michel, portrait d’un arboriculteur

Arboriculteur en Conflent, Michel connaît bien cette terre que travaillait déjà sa famille avant lui. Il nous emmène dans ses réflexions vers une agriculture biologique et indépendante.
En partenariat avec la revue « Fruits oubliés ».

“ Lorsque je suis arrivée dans le département, pour moi c'était un tableau d'art. ”

Adama, du Sénégal au Conflent, une vie agricole

Adama est arboricultrice depuis une vingtaine d’années dans le Conflent. Et avant ? Elle pratiquait déjà l’agriculture, mais au Sénégal !
En partenariat avec la revue « Fruits oubliés ».

Aïe, ouille, la maison de tous les dangers !

La maison est le lieu du confort… mais aussi celui de divers dangers, identifiés ici par les enfants réfugiés à Fuilla, racontés par les adhérent.e.s et résident.e.s des associations Mosaïque, Sésame, Couleur Famille et une assistante maternelle du RAM du Conflent : Pour rester vigilant.e.s !

“ Je revois encore, à certaines périodes, la route couverte de comportes. ”

Catllar des fraises et des vignes

Catllar était autrefois réputée pour ses fraises. On y faisait aussi pousser des vignes. Yvan Marquié raconte.

Nyer des abricots

Pour les journées du patrimoine 2017, nous nous sommes penché.e.s sur la jeunesse du Conflent … Les anciens d’aujourd’hui racontent leurs souvenirs d’enfance et de jeunesse. Entretiens savoureux où l’on parle d’un paysage très agricole, aux nombreux vergers…

“L'eau, elle est toujours bonne ? Non, l'eau elle n'est plus bonne, elle est chlorée.”

De l’eau pure à l’eau chlorée. Une histoire triste

L’eau que l’on boit, c’est important. En témoigne ce récit amer du passage à l’eau chlorée au village de Mosset.

“ Pour moi, la bibliothèque, la flotte, l'école, la nature sauvage : Il ne nous manquait rien du tout.”

Pourquoi Mosset ?

Mosset a beau être labellisé  » Plus beau village de France « , on peut aussi y atterrir par hasard… et puis y trouver son compte, finalement.

Babillages et souvenirs d’enfance

Nos souvenirs, leurs premiers mots et leurs premières chansons… Retour à l’universel commencement avec cette création collective réalisée en atelier à l’association Couleur Famille.

“ Ça c'était la treille pour les raisins, les gens prenaient le frais, il y avait le petit casot, les tomates, les pommes-de-terre... Là vous n'en voyez que les restes. ”

À Prades, les jardins, les troupeaux et toute une époque

C’était il y a longtemps, Jeanne était petite mais elle se souvient bien des horts – jardins potagers -, des vaches dans les rues en terre, et surtout des fleurs et des fruits à glaner !

“ Je suis allée voir les ruines du mémorial de Rivesaltes... Et d'un coup je me suis dit : Peut-être ma mère était là ? ”

Elisabeth, la mémoire éparpillée d’une petite-fille de Républicains espagnols

A travers sa propre quête, Elisabeth Andolfo nous guide dans une recherche bien particulière : celle des descendants de Républicains espagnols.

“ Mais la politique c'est la vie ! Celui qui dit qu'il ne fait pas de politique, il se ment à lui-même ! ”

Narcisse : combat, résistance, et résistance encore

Cet entretien est rare : un homme de 97 ans nous parle de résistance d’hier à aujourd’hui, et de vigilance pour demain.

“ On habitait Lleida, Lérida en espagnol. J'aurais pu avoir le privilège de grandir là où j'étais né. Mais il y a eu les événements que l'on connait. ”

Gilbert, souvenirs d’un enfant dans la tourmente de l’exil

Gilbert Susagna était enfant lorsque son père a dû fuir l’Espagne de Franco et que sa mère, quelques mois plus tard, est partie rejoindre son mari.

© 2018 Résonances, un projet de Beau bruit. Thème conçu par Anders Norén.