Résonances

le Conflent à nos oreilles

Categorie: Ambiance sonore
“ Ça c'était la treille pour les raisins, les gens prenaient le frais, il y avait le petit casot, les tomates, les pommes-de-terre... Là vous n'en voyez que les restes. ”

À Prades, les jardins, les troupeaux et toute une époque

C’était il y a longtemps, Jeanne était petite mais elle se souvient bien des horts – jardins potagers -, des vaches dans les rues en terre, et surtout des fleurs et des fruits à glaner !

“ Je travaille aussi le sol, bien sûr. Mais moi je travaille un peu à la néolithique ou la paléolithique d'ailleurs ! ”

Au niveau du jardin

Dans le Conflent, les jardins sont nombreux et on y consacre beaucoup de temps. Avec Jean, entrons dans celui de Caroline à Canaveilles, et écoutons !

Et au-dessus, le vol des grues

Il s’en passe au-dessus de nos têtes : nous sommes sur le passage de nombreux oiseaux migrateurs. Écoutons les oiseaux crier dans le grand ciel, entre l’Europe et l’Afrique.

“ ... Alors tu veux que je t'explique ce que c'est les gourmands ?... Les gourmands de tomates ? ”

Vernet côté rivière, une histoire gourmande

C’était encore l’été, à Vernet-les-Bains, près de la rivière.
En regardant les tomates murir, on parlait des gourmands, ces petites pousses qu’il faut contrarier pour s’assurer une bonne récolte.

“ Pin pin pin pin pinlinlinpin, pin pin lin pin lin lin pin pin pinlinpinpin. ”

Une amie dans le Conflent

Il y a des ami-e-s qui racontent, et des ami-e-s qui chantent aussi.

“ Aller vraiment explorer d'où vient le son / To really go into exploration where sound is happening. ”

Le son, l’écoute / sound and listening

Que peut-on faire quand on est coincé dans une voiture, sous la pluie ? On écoute les gouttes qui tombent sur la carrosserie, et on s’interroge : Comment entend-on ? / Sometimes you go for a walk in the mountains but because of the bad weather, you rather stay in the car… Listening to the rain and talking about the soundscape.

“ Et toi, qu'est-ce que tu aimerais à Prades ? ”

Aller au marché et prendre un verre entre copines

A Prades, un jour de marché est un jour convivial ! On y entend des bruits et des musiques, des paroles amicales à la terrasse des cafés, sous le clocher de l’église Saint Pierre.

“ - Mais on est seuls, là ? - Non mais ils vont arriver ! ”

Les Incroyables Comestibles sont arrivés à Prades

Les Incroyables Comestibles, c’est l’idée de cultiver spontanément et collectivement des coins de terre disponibles et qui appartiennent à tou-t-e-s, pour que tout le monde en profite. À Prades, le mouvement a doucement commencé.

“ Un petit théâtre japonais à l'origine. ”

La petite musique du kamishibaï

Peut-être connaissez-vous cet objet magique, ni livre, ni théâtre mais les deux à la fois ? Deux copines sont parties en reportage à son sujet…

“ Ça fait plus un ton orange et jaune, c'est joli, hein ? ”

L’atelier de plantes tinctoriales

Au Village des possibles, à Mosset, on a visité l’atelier de plantes tinctoriales. En bas, près de la rivière, où petits et grands ont travaillé de concert.

“ 1833, regarde comme ils étaient habillés ! ”

Mimi et Michèle devant l’album photos

Mimi et Michèle regardent ensemble l’album de photos de Mimi. C’est parti pour un voyage dans le temps !

“ Ils habitaient chacun d'un côté de la vallée, et toutes les nuits, le curé... ”

Histoire du curé de Conat et de la maîtresse d’école

Au Village des possibles, on nous a raconté une petite histoire un peu salée…

© 2017 Résonances, un projet de Beau bruit. Thème conçu par Anders Norén.