Résonances

le Conflent à nos oreilles

“ Cette profondeur je la connais, c'est la mienne.” (Georges Bataille)

Grottes inaccessibles et rêvées

Elles venaient de loin et voulaient visiter les grottes du Conflent. Mais ça n’a pas été possible. Alors elles ont improvisé !

“ C'est pas la ville ici, mais c'est pas trop paumé non plus.”

Du Conflent à Berlin, toute une vie devant soi

Sur le point de déménager, une pradéenne de dix ans parle d’ici et de là-bas, de ses doutes et de ses envies.

“ Et toi, qu'est-ce que tu aimerais à Prades ? ”

Aller au marché et prendre un verre entre copines

A Prades, un jour de marché est un jour convivial ! On y entend des bruits et des musiques, des paroles amicales à la terrasse des cafés, sous le clocher de l’église Saint Pierre.

“ frrrrrrrrrrr ” ou “ vrrrrrrrrrrr ” ou “ lllrrrrrrrrrrr ” ?!

Friandise pour les oreilles

Résonances – le Conflent à nos oreilles prête du matériel d’enregistrement sonore pour enregistrer les sons, les bruits, les ambiances et les gens dans le Conflent… Cette fois, voici un son proprement SENSationnel !

“ - Mais on est seuls, là ? - Non mais ils vont arriver ! ”

Les Incroyables Comestibles sont arrivés à Prades

Les Incroyables Comestibles, c’est l’idée de cultiver spontanément et collectivement des coins de terre disponibles et qui appartiennent à tou-t-e-s, pour que tout le monde en profite. À Prades, le mouvement a doucement commencé.

“ Un petit théâtre japonais à l'origine. ”

La petite musique du kamishibaï

Peut-être connaissez-vous cet objet magique, ni livre, ni théâtre mais les deux à la fois ? Deux copines sont parties en reportage à son sujet…

“ Ça fait plus un ton orange et jaune, c'est joli, hein ? ”

L’atelier de plantes tinctoriales

Au Village des possibles, à Mosset, on a visité l’atelier de plantes tinctoriales. En bas, près de la rivière, où petits et grands ont travaillé de concert.

“ 1833, regarde comme ils étaient habillés ! ”

Mimi et Michèle devant l’album photos

Mimi et Michèle regardent ensemble l’album de photos de Mimi. C’est parti pour un voyage dans le temps !

1er juillet : un rendez-vous d’écoute à Prades

Au programme : retour sur les Croisées d’Art d’Eus et le Village des possibles de Mosset ; petites touches d’été amical, convivial et fleuri ; surprises et projets !

“ Et si au lieu de faire un pas en avant, on faisait un pas de côté !? ”

Le pas de côté

Au Village des possibles, il y avait aussi des livres… et des lecteurs.

“ J'avais douze ans et j'étais dans les bras de ma mère. Des gens de Mosset s'étaient dévoués pour prendre des gens de Perpignan qui étaient en difficulté. ”

Mosset au temps de la Seconde guerre mondiale

Durant la dernière guerre, les Mossétans ont accueilli des enfants de Perpignan. Michel Perpinyà raconte, et Jean Not se souvient avec lui.

“ Ils habitaient chacun d'un côté de la vallée, et toutes les nuits, le curé... ”

Histoire du curé de Conat et de la maîtresse d’école

Au Village des possibles, on nous a raconté une petite histoire un peu salée…

© 2016 Résonances, un projet de Beau bruit. Thème conçu par Anders Norén.