Atelier « Le livre qui parle »

Nous étions jeudi 12 juillet à la Fête du livre Jeunesse de Sahorre, avec une énergie de tigre.sse.s !
En adéquation avec la thématique du livre et du jeu, nous avons joué à faire des livres sonores.

“ Mais il n'y a pas resté personne village à moi. Tout le monde est parti. ”

K. 20 ans, d’Afghanistan

Iran, Turquie, Bulgarie, Serbie, Roumanie, Italie, France… Un long trajet plein de dangers et enfin, le répit d’un refuge en France.

“ C'est désolant. ”

A. 26 ans, de Guinée-Conakry

Parfois la violence frappe au milieu d’une vie calme. Il avait un travail, une vie de famille, une activité politique dans l’opposition. Il a dû tout quitter pour sauver sa vie.

“ On ne fait pas partie de l'humanité, ça il faut le dire ! ”

A. 26 ans, du Sénégal

Le récit de A. est très riche d’enseignements sur l’Afrique et sur nous-même. Il est aussi désespéré.

Attention, récit très dur.

“ En Lybie, c'est là que j'ai eu de la chance. ”

D. 19 ans, de Guinée-Conakry

D. a parcouru une partie de l’Afrique puis une partie de l’Europe. Maintenant il doit se construire une vie, ici, tout seul.

Solidarité avec SOS Méditerranée – Après le direct, réécoutez le plateau et trouvez tous les contacts !

Dans le cadre des 2 jours solidaires avec SOS Méditerranée, retrouvez ce que vous avez peut-être raté samedi ; ). Bonne ré-écoute !

Solidarité avec SOS Méditerranée – écoutez la webradio

Samedi 7 juillet 2018, de 16h30 à 19h30, Résonances émet en direct depuis l’Atelier de l’Entonnoir à Prades, dans le cadre des Journées de solidarité avec l’ONG SOS Méditerranée. Cliquez sur le titre pour faire apparaître le lecteur.

“ Pour moi c'était huit mois de Nirvana. On m'aurait dit de signer pour deux mois de plus, je l'aurais fait ! ”

Moi, ma fille, ma mère, mon homme… et l’hôpital

Cet.t.e enfant, ils en parlaient depuis longtemps. Mais une naissance, c’est souvent plein d’inattendus : du papa fusionnel à la grand-mère absente, en passant par le rude virage de l’hôpital.

“ Je me suis dis : tu es à l'hôpital, il va falloir prendre sur toi mais il faut pas non plus tout accepter. ”

Naissances à l’hôpital, les tourments d’une maman face à la médicalisation

Beaucoup de naissances se passent à l’hôpital. Parfois, c’est par défaut. Certaines femmes souhaiteraient être accompagnées dans leur choix d’un accouchement intime et naturel. Ce récit nous le décrit.

“ Comme si le monde entier savait que notre enfant était arrivé. Comme si c'était un petit Jésus, quoi ! ”

Deux naissances et quelques signes de la nature

Elle n’était pas prête, mais ses enfants oui, pressé.e.s d’arriver dans un monde qui semblait les attendre.

“ C'est assez intime tout ça ! ”

Ma fille, le plus beau nombril du monde

Un accouchement naturel, c’est vraiment possible aujourd’hui ? Oui, c’est possible ! Écoutez ce récit, sauvage et beau.

“ Je le regardais dans son petit berceau et je me disais : oui, c'est mon bébé, il est sorti de moi ! ”

La nature est bien faite

Une première grossesse, un premier accouchement et un premier bébé ! Le temps d’affronter l’inconnu et de devenir maman, (presque) tout simplement.

© 2018 Résonances, un projet de Beau bruit. Thème conçu par Anders Norén.